Bonne nouvelle : première licence accordée pour traiter la douleur liée à la fibromyalgie avec du cannabis médicinal

Une licence pour traiter la douleur chronique avec du cannabis médicinal a été accordée ici pour la première fois, a-t-il émergé. Un accord de 3 mois a reçu le feu vert du ministère de la Santé pour utiliser le tétrahydrocannabinol (THC) aux personnes en constante agonie.

Le THC est le principal constituant psychoactif du cannabis. Il est actuellement illégal d’utiliser du cannabis médical ici – mais les consultants médicaux peuvent demander la licence au cas par cas. Une licence de trois mois peut être délivrée sur demande adressée directement au ministre de la Santé en vertu de l’article 14 de la loi sur l’abus de drogues.

Selon les directives de Chronic Pain Ireland, le THC ne serait PAS consommé en fumant. Un patient le prendrait idéalement en vapotant ou dans son thé. Selon les termes stricts, un professionnel de la santé administrerait une dose initiale, surveillerait le patient et ajusterait la dose en conséquence, disent-ils. Les patients seront placés sous surveillance médicale constante.

En février dernier, le ministre de la Santé, Simon Harris, a annoncé qu’il mettrait en œuvre une recommandation de l’Autorité de réglementation des produits de santé selon laquelle les produits à base de cannabis devraient être mis à la disposition de certains patients atteints de sclérose en plaques et d’épilepsie, et de ceux souffrant de nausées en chimiothérapie.

Cependant, la douleur chronique n’était pas incluse dans le plan de M. Harris. C’est sur cette base que Chronic Pain Ireland a demandé au ministre une licence, pour l’un de ses membres, ainsi que pour son médecin-conseil.

Il n’y avait pas de directives d’application formelles du ministère de la Santé, alors M. McLoughlin en a créé une à partir de zéro. Ceci est maintenant disponible sur le site Web de Chronic Pain Ireland.

La demande incluait la manière dont le THC serait administré, les détails du médecin-conseil du patient et la dose à laquelle il pourrait éventuellement commencer.

Le patient peut prendre le cannabis médicinal soit par le thé soit par vapotage.

“Certaines personnes sont désespérées à cause de la douleur chronique”, a déclaré M. McLoughlin. « Je connais personnellement des personnes qui consomment du cannabis pour des douleurs chroniques. Certains disent que ça marche, d’autres non. Mais vous devez toujours aller chez votre médecin.

Le professeur de pharmacologie et de thérapeutique David Finn, qui est également codirecteur du Center for Pain Research au NUI Galway, a déclaré que l’octroi de la licence était un “développement important”.

“Il s’agit d’un développement très intéressant et important qui démontre une reconnaissance par les professionnels de la santé irlandais et le ministre de la santé de la valeur thérapeutique potentielle du cannabis médicinal pour le traitement de la douleur chronique”, a déclaré le professeur Finn.

« La douleur chronique est l’indication la plus étudiée pour les cannabinoïdes, et la majorité des études cliniques, des méta-analyses et des revues systématiques concluent que le cannabis ou les cannabinoïdes peuvent être efficaces pour soulager certains types de douleur chronique.

“Environ 20 % de la population irlandaise souffre de douleur chronique, et jusqu’à 40 % des patients déclarent que la gestion de leur douleur est inadéquate, soit en raison de l’efficacité limitée des traitements existants, soit en raison de niveaux inacceptables d’effets secondaires.”

Solidarity-People Before Profit Alliance TD Gino Kelly milite depuis longtemps pour la légalisation du cannabis à des fins médicales et a présenté un projet de loi de l’opposition à cette fin.

Le projet de loi de 2016 sur la réglementation du cannabis à usage médical entre maintenant dans sa troisième étape de débat et sera présenté au comité de santé d’Oireachtas au début de l’année prochaine. « Le vent a maintenant tourné. C’est un jour important pour les personnes souffrant de douleur chronique en Irlande », a déclaré M. Kelly.

Remarque : Cette histoire est republiée à partir des sources mentionnées ci-dessous. Nous n’en possédons pas les droits d’auteur.

La source:

  • Par  David Coleman sur  Irish Mirror
  • Joyce Fegan via  l’examinateur irlandais
Advertisement
Advertisement
⬇⬇Abonnez-vous à la chaîne Youtube⬇⬇ ➡



Pour ceux qui ne comprennent pas la fibromyalgie n'ignorez pas ces symptômes mortels de la fibromyalgie La costochondrite, cause de douleurs thoraciques chez les patients atteints de fibromyalgie Le mystère de la fibromyalgie est enfin résolu! II Fibromyalgie La fatigue liée à la fibromyalgie est plus que la simple fatigue

Leave a Reply

Your email address will not be published.