Qu’est-ce que la neurologie ?

Neurologie

La neurologie est une discipline médicale qui étudie la physiologie, l’anatomie et la pathologie du système nerveux. Elle s’est séparée de la psychiatrie en 1968.

Rappelons que le système nerveux désigne l’ensemble des centres nerveux, des nerfs et des ganglions qui permettent la coordination des fonctions vitales, de l’appareil locomoteur, des fonctions psychique et intellectuelle, mais aussi la réception, l’intégration et le traitement des messages sensoriels. Le système nerveux comprend :

  • le système nerveux central : moelle épinière et encéphale (cerveau, tronc cérébral, cervelet) ;
  • le système nerveux périphérique : nerfs crâniens et nerfs rachidiens ;
  • et les systèmes nerveux végétatifs.

Notons qu’il existe des sur-spécialités, et notamment :

    • la neurologie cognitive ;
    • la neurologie pédiatrique ;
    • la neuro-oncologie ;
    • la neuro-ophtalmologie ;
    • ou encore la neurogénétique.
    •  Quand consulter un neurologue ?

    Le neurologue traite de nombreuses affections. Citons notamment :

      • les pertes de connaissance ;
      • les crises d’épilepsie ;
      • les déficits intellectuels et de la mémoire ;
      • la maladie d’Alzheimer et autres démences ;
      • la maladie de Parkinson ;
      • la sclérose en plaques ;
      • les paralysies transitoire ou durables ;
      • les troubles de l’équilibre et de la marche ;
      • les migraines ;
      • les névralgies faciales ;
      • les tremblements ;
      • les tumeurs cérébrales ;
      • ou encore les pathologies musculaires comme les myopathies ou la myasthénie (caractérisée par une faiblesse musculaire).

      Certaines personnes sont plus à risques face aux affections du système nerveux. Voici certains facteurs de risque reconnus :

        • avoir plus de 50 ans ;
        • être atteint d’hypertension, de diabète ;
        • ou encore consommer de l’alcool³, du tabac.
        •  Que fait le neurologue ?

        Pour parvenir à un diagnostic, le neurologue :

        • interroge son patient ;
        • pratique un examen clinique rigoureux ;
        • effectue un bilan cognitif de mémoire, de langage, de praxie (désigne l’ensemble des mouvements coordonnées pour réaliser une tâche ou un acte donné) ;
        • il peut effectuer un électroencéphalogramme (EEG), un électroneuromyogramme (ENMG), ou des potentiels évoqués (PE) ;
        • et peut avoir recours à des examens complémentaires (scanner, IRM…).
        •  Quels risques pendant la consultation d’un neurologue ?

        La consultation chez un neurologue ne comporte pas de risques particuliers pour le patient.

        •  Comment devenir neurologue ?

        La formation pour devenir neurologue en France

        Pour devenir neurologue, l’étudiant doit obtenir un diplôme d’études spécialisées (DES) de neurologie :

          • il doit d’abord suivre, après son baccalauréat, une première année commune aux études de santé. Notons qu’une moyenne de moins de 20% des étudiants parvient à franchir ce cap ;
          • les 4e, 5e et 6e années à la faculté de médecine constituent l’externat ;
          • en fin de 6e année, les étudiants passent les épreuves classantes nationales pour accéder à l’internat. En fonction de leur classement, ils pourront choisir leur spécialité et leur lieu d’exercice. L’internat en neurologie dure 4 ans.

          Enfin, pour pouvoir exercer en tant que neurologue et porter le titre de docteur, l’étudiant doit aussi soutenir une thèse de recherche.

          La formation pour devenir neurologue au Québec

          Après les études collégiales, l’étudiant doit suivre un doctorat de 1e cycle en médecine. Cette première étape dure 4 ou 5 ans :

            • une année préparatoire à la médecine pour les étudiants admis avec une formation collégiale ou universitaire jugée insuffisante en sciences biologiques fondamentales ;
            • deux années de préexternat ;
            • deux années d’externat.
            • Ensuite, l’étudiant devra se spécialiser en suivant une résidence en neurologie, pendant 5 ans.

             

            •  Préparez votre visite

            Avant d’aller au rendez-vous avec un neurologue, il est important d’emporter les ordonnances récentes, les éventuels radiographies, scanners ou encore IRM effectués.

            Pour trouver un neurologue :

              • au Québec, vous pouvez consulter le site internet de l’association des neurologues du Québec⁴, qui propose un répertoire de ses membres ;
              • en France, via le site internet de l’Ordre des médecins⁵.

              Quand la consultation chez le neurologue est prescrit par un médecin traitant, elle est prise en charge par l’Assurance maladie (France) ou la Régie de l’assurance maladie du Québec.

              •  Podcast : L’enquête d’un neurologue face aux malaises mystérieux de sa patiente

              n'ignorez pas ces symptômes mortels de la fibromyalgie La costochondrite, cause de douleurs thoraciques chez les patients atteints de fibromyalgie Le mystère de la fibromyalgie est enfin résolu! II Fibromyalgie La fatigue liée à la fibromyalgie est plus que la simple fatigue

Leave a Reply

Your email address will not be published.