Les 7 effets psychologiques de la fibromyalgie

Avez-vous déjà pensé que la façon dont vous ressentez et ressentez la douleur est la même que celle des autres, mais tout le monde doit faire face à la douleur chronique différemment. Tout le monde a ses propres stratégies pour se sentir mieux dans une douleur extrême. Certains sentiments sont communs à chacun d’entre nous pour lutter contre l’énorme tempête de douleur. La maladie chronique peut être considérée comme un type de perte. Il est important de comprendre les émotions de vos proches qui traversent une douleur immense.

Les 5 étapes de la douleur chronique sont des processus naturels sains que l’on doit subir pour accepter mentalement son diagnostic. Elizabeth Kubler-Ross 5 étapes de la douleur chronique décrivent le chagrin que les personnes éprouvent lorsqu’elles souffrent de douleur chronique et les aident à faire face à leurs émotions.

Le déni

Quand les gens finissent par comprendre que leur douleur n’est pas temporaire et que cela ne va pas disparaître facilement, ils vont dans un état de choc et de déni. Leur état mental les empêche de rechercher des soins et des traitements médicaux appropriés. L’absence de traitement en temps opportun aggrave encore leur situation.

Plaidoirie, négociation et désespoir

Les gens deviennent tellement frustrés qu’ils plaident souvent pour de l’aide. Ils se reprochent leur misère. Ils recherchent tout ce qui joue le rôle de pansement pour leurs blessures. Ils négocient souvent avec Dieu et plaident pour améliorer leur situation et les aider à sortir de cette misère.

Colère

Lorsque les gens finissent par sortir de leur phase de déni, ils doivent accepter la dure réalité qu’il n’ya pas de remède magique à leur problème. Ils ressentent alors une colère et une frustration extrêmes. Ils se mettent en colère contre n’importe qui au hasard. Ils arrosent leur colère sur leurs proches, comme leur famille, leurs amis ou leurs employeurs. Ils veulent juste quelqu’un qui peut supporter leur frustration

Anxiété et dépression

Vivre avec une douleur chronique mène souvent à la dépression et au désespoir. Les gens se sentent impuissants. Ils se sentent inutiles car ils ne sont pas capables de soulager leur douleur. Leur esprit est occupé par des pensées de désespoir. Ils ne peuvent pas se concentrer sur leur vie quotidienne. Ils ne peuvent même pas tolérer leurs proches.

Perte de confiance en soi et état de confusion

Les personnes vivant avec une douleur chronique perdent souvent leur confiance en elles. Cela se produit quand ils ne sont pas en mesure de faire leurs tâches quotidiennes, ce qui n’était pas un problème pour eux auparavant. Ils perdent une partie importante de leur vie. Ils ont l’impression d’avoir perdu leur identité.

Réévaluation de la vie, des rôles et des objectifs

Enfin, les personnes souffrant de douleurs chroniques commencent à faire la paix avec leurs souffrances. Ils commencent à comprendre leurs limites et leurs changements de vie. Ils recherchent un style de vie qui leur convient le mieux. Ils donnent une nouvelle orientation à leurs attentes. Ils réduisent les normes de leur imagination et commencent à vivre en paix avec leur handicap.

Acceptation

En fin de compte, ils commencent à comprendre et à comprendre la réalité de leur condition. Cela ne signifie pas qu’ils sont d’accord avec les choses maintenant, ils commencent juste à faire des compromis avec leur condition. Ce compromis donne une nouvelle direction et de l’espoir à leur vie.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *