Une condition est souvent présente dans la fibromyalgie. Qu’est-ce que traité?

Les symptômes de  la fibromyalgie  peuvent se chevaucher avec les maladies auto – immunes, et d’ autres conditions de l’ arthrite, le diagnostic difficile.
Les définissant les symptômes de la fibromyalgie sont souvent associés à d’autres symptômes subjectifs et objectifs qui se produisent en combinaison.
La cause de la fibromyalgie est considérée comme complexe que sa présentation clinique.

La cause exacte de la fibromyalgie ne comprend pas bien, mais les mécanismes qui ont été suggérées:
la perception de la douleur anormale ü
ü  les troubles du sommeil
ü taux circulants anormaux de neurotransmetteurs centraux
anomalies squelettiques ü, structurelle ou fonctionnelle du muscle
Il a également été suggéré que hypermobilité (HJ) peut être associée à la pathologie de la fibromyalgie.
Qu’est-ce que hypermobilité articulaire?
L’hypermobilité articulaire est définie comme « la mobilité anormalement accrue des petites articulations et grandes au-delà des limites de leur mouvement physiologique ».
L’hypermobilité articulaire est fréquente chez les jeunes femmes, et se produit dans environ 5% de la population adulte en bonne santé. Lorsque les symptômes musculo-squelettiques surviennent chez des personnes hypermobiles en l’absence de tout autre trouble rhumatismale systémique, il est appelé « syndrome d’hypermobilité ».
Le hypermobilité est également une caractéristique d’un état pathologique appelé Ehlers-Danlos (EDS) qui est caractérisée par une faiblesse des tissus conjonctifs du syndrome du corps.
Étude: hypermobilité articulaire et la fibromyalgie
Dans une étude publiée dans le Journal of Rheumatology, l’association entre l’hypermobilité et la fibromyalgie primaire a été étudiée.
Le groupe d’étude était composé de 88 patients (toutes les femmes, l’âge médian 34 ans) souffrant de douleur généralisée cliniquement diagnostiqué comme la fibromyalgie et 90 témoins sains (toutes les femmes, l’âge médian 36 ans).
Ils ont été exclus de l’étude:
patients ü avec rhumatologique ou tout autre trouble systémique.
ü patients avec un processus inflammatoire ou tout autre arthrite dégénérative.
ü toute personne qui a reçu des médicaments.
Les patients n’avaient pas reçu un diagnostic de la fibromyalgie par un rhumatologue avant l’étude et n’avaient pas reçu un traitement pour la fibromyalgie.
Processus d’étude
Tous les patients ont été admis en raison de la douleur généralisée qui dure plus de 3 mois. Les patients et les témoins ont d’abord été évalués par un rhumatologue. Les patients ont subi une évaluation supplémentaire et plus spécifique par deux médecins (qui ont été aveuglés à l’évaluation initiale) pour la détermination de la fibromyalgie et hypermobilité articulaire.
La fibromyalgie a été évaluée chez tous les patients en interrogeant les plaintes les plus fréquentes associées à la maladie. Ils ont été diagnostiqués avec la fibromyalgie s’ils se sont rencontrés pour la classification et le diagnostic de la fibromyalgie les critères de l’American College of Rheumatology (ACR). On a estimé que hypermobilité était présent chez les patients après la modification des critères Beighton Carter et Wilkinson hypermobilité.
Résultats de l’étude
Cinquante-six des 88 patients souffrant de douleur généralisée fibromyalgie a rencontré d’abord ressemble critères de l’ACR pour la fibromyalgie, alors que 6 de 90 contrôles sains ont également rencontré les critères ACR.
Les patients atteints de fibromyalgie ou sans également par rapport à la fréquence de l’hypermobilité. La fréquence de hypermobilité articulaire était:
8% chez les patients souffrant de fibromyalgie.
6% chez les patients sans fibromyalgie.
Hypermobilité a également été Articulaire reconnu dans 10 des 32 patients atteints de fibromyalgie qui ne répondaient pas aux critères exacts de l’ACR. La présence de hypermobilité était plus fréquente dans ce groupe que chez les témoins.
Conclusions de l’étude
L’association entre la fibromyalgie et hypermobilité articulaire ne comprend pas complètement. L’hypermobilité articulaire peut causer arthralgie généralisée chez les patients en raison d’une mauvaise utilisation ou l’utilisation excessive des articulations hypermobiles.
Les données de cette étude a indiqué:
ü les plaintes typiques de la fibromyalgie ont été observées principalement chez les patients qui répondaient aux critères de l’ACR.
ü Certains patients présentant des symptômes cliniquement de la fibromyalgie, mais ne répondent pas aux critères de l’ACR pourrait avoir une hypermobilité articulaire diagnostiquée à tort comme la fibromyalgie.
L’hypermobilité articulaire est apparue dans la littérature de Rhumatologie en 1967. 
Aujourd’hui, l’hypermobilité articulaire est mieux comprise et est reconnu plus largement.
Cependant, d’autres recherches et d’investigation pour en savoir plus sur l’interaction entre hypermobilité articulaire et la fibromyalgie est nécessaire.
Merci d’avoir lu!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *